Perdu dans les bruyères

Dans un vieux refuge perdu parmi les bruyères quelque part en Écosse, j’ai découvert écrit sur un mur, ce poème anonyme. Je te l’offre, avec quelques images pour l’emballage.

IMG_3877

Every time I try to hide away
you find me
Every night
you find your way into my skin
inside my eyes

IMG_3948

Every morning
you’re the first air I breathe
All day long you’re every word I read
every drop of the water I need

DSCF1043

Every evening
I become that kite in your breeze
If only I could cut the string
that stupid string.

IMG_2770

Publicités
Cet article, publié dans Art et vie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s